Accueil > Alternatifs > Communiqués > La mobilisation se poursuit contre le projet de ferme dite des "1000 (...)

La mobilisation se poursuit contre le projet de ferme dite des "1000 vaches"

dimanche 19 janvier 2014

La mobilisation se poursuit contre le projet de ferme dite des "1000 vaches" dont la construction doit reprendre cette année près d’Abbeville, dans la Somme, un projet de taille inédite en France.

Les Alternatifs en sont solidaires

Ce projet est une étape de plus vers un élevage industriel, inspiré des fermes géantes des Etats Unis, pour encore et toujours rentabiliser à tout prix.
Alors que l’accord de partenariat transatlantique (APT) négocié par les Etats-Unis et l’Union européenne tend à faire prévaloir un modèle agricole ultra productiviste, aboutissant à une baiisse drastique de la qualité des produits, au nom de normes du libre-échange établies par et pour les grandes entreprises européennes et américaines, ce modèle agricole risque de se développer en France.

L’objectif de la ferme "des 1000 vaches" est certes une production massive de lait, mais aussi la transformation du lisier et du fumier des animaux en méthane, qui devrait même rapporter davantage que la production laitière

Le modèle agricole intensif, hors sol, en batterie, qui a conduit a l’impasse de la filiere porcine en Bretagne serait ainsi étendu à la filière bovine

Concentration animale, risque d’épidémie et recours aux antibiotiques, le tout pour produire un lait industriel et une viande de réforme de piètre qualité, c’est tout un système qui risque de se mettre en place.

La Confédération Paysanne s’oppose a juste titre au projet ; il est indispensable que toutes les forces de la gauche de gauche et de l’écologie radicale s’engagent avec elle, afin de le stopper, car il est symbole même d’une industrialisation de l’agriculture détruisant chaque jour des hommes, des ressources et des territoires.

NE LAISSONS PAS FAIRE !

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?