Accueil > Infos > CHANGEMENT CLIMATIQUE COP 21

CHANGEMENT CLIMATIQUE COP 21

samedi 21 mars 2015

... des informations d’ATTAC

Les négociations de la 21e Conférence sur le changement climatique au Bourget du 30 novembre au 11 décembre 2015 doivent être l’occasion de mettre l’ensemble des acteurs, institutions internationales, pouvoirs publics, multinationales... devant leurs responsabilités et leurs contradictions. Au-delà des discours et d’engagements rarement suivis d’effets, des politiques de transition écologique et sociale doivent s’enclencher à tous les niveaux : international, régional, national et local.

Mais Paris 2015 doit surtout être une étape majeure pour la construction du mouvement pour la justice climatique. Pour y arriver, nous devons porter un message clair : nous, associations, syndicats, mouvements sociaux, citoyen.ne.s, sommes uni.e.s face au changement climatique et à ses responsables, multinationales et gouvernements. Quels que soient les résultats de la « bataille de Paris », nous nous engageons à poursuivre la lutte en 2016 et au delà.
Sur les temps forts de la mobilisation
Le 28 ou le 29 novembre : des marches historiques pour la justice climatique

Pour exprimer l’urgente nécessité de politiques ambitieuses en faveur de la lutte contre les dérèglements climatiques, nous devons nous mobiliser massivement à Paris et dans de nombreuses villes de France et du monde samedi 28 ou dimanche 29 novembre. L’objectif : mettre le maximum de monde en mouvement en organisant LES plus grandes marches pour la justice climatique de l’histoire.

Le choix de ce week-end a déjà fait l’objet de nombreux échanges et débats dans les différentes assemblées. Il permet de créer l’événement avant même le début des négociations. Il correspond à notre narratif avec deux temps forts de la mobilisation et nous évite la confrontation avec le premier tour des élections régionales prévu dimanche 6 décembre. Il permet d’ancrer le mouvement pour la justice climatique dans les territoires et d’articuler nos exigences globales avec les batailles et alternatives locales.

Du 30 novembre au 11 décembre, la société civile multiplie les initiatives : marcheurs, « caravanes » de cyclistes, pèlerinages, espace de la société civile au centre de Paris d’où émergeront des centaines de débats, actions, happening artistiques...
Samedi 12 décembre : nous ne lâchons rien !

Que les négociations se terminent le vendredi 11 décembre au soir ou qu’elles perdurent au-delà, nous devrons quitter le rôle de spectateurs ou de commentateurs qui nous est souvent assigné pour avancer dans l’espace public nos solutions, notre mouvement et ses perspectives.

Samedi 12 décembre, nous reprendrons la rue pour une action de masse non violente mais déterminée rassemblant des dizaines de milliers de personnes. La colère née des errements et des limites des négociations viendra nourrir cette journée d’action et galvaniser les énergies : « vous, les gouvernements, vous parlez et négociez sans déboucher. Vous, les multinationales, orientez les négociations à votre profit. Nous, les citoyens, marchons et agissons pour changer de système. Nous ne vous lâcherons pas ».

Ainsi, point de déception et de gueule de bois en fin de négociations, mais l’énergie et la détermination communiquées par des mobilisations citoyennes réussies.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.