Accueil > Infos > INDUSTRIE "PAYSANNE" : NON MERCI !

INDUSTRIE "PAYSANNE" : NON MERCI !

jeudi 18 juin 2015

Les neuf militants de la Confédération Paysanne, condamnés en octobre 2014 à des amendes et à de la prison avec sursis pour avoir démonté une partie de la " ferme des 1000 vaches", passaient en appel le 17 juin à Amiens. Le jugement a été mis en délibéré en septembre

Des milliers de manifestant.e.s ont apporté leur soutien aux inculpés, et exprimé le refus des fermes-usines comme de la répression contre les mouvements sociaux. A cette occasion, un marché paysan s’est installé et des débats ont eu lieu tout au long de la journée.

La "ferme des 1000 vaches", a ouvert ses portes en septembre dernier dans la Somme .XXX Cette exploitation agricole est destinée à accueillir un cheptel de 800 à 1000 bovins. Une ferme pour le moment autorisée à exploiter 500 bêtes, mais qui a récemment été contrôlée par la préfecture de la Somme avec un cheptel s’élevant illégalement à 796 vaches. Des vaches passant leurs journées dans les boxes individuels et dont la traie s’effectue de manière semi-automatisée grâce à un grand manège.

La ferme-usine est la propriété d’un groupe du secteur du Bâtiment du Nord-Pas-de-Calais, avec des ramifications dans l’immobilier mais aussi dans le traitement et la valorisation des déchets. A l’origine du projet, Michel Ramery, son PDG, ,s’est associé en 2009 à des producteurs de lait . L’objectif de la ferme-usine est de produire à terme 8 millions de litres par an, et ce, dans un contexte d’extrêmes difficultés pour les petits et moyens éleveurs, confrontés à la dérégulation au niveau européen, et, en France, à la pression de la grande distribution sur les prix. Comme dans d’autres pays, notamment en Allemagne, la valorisation des effluents par leur méthanisation, accentue la pression spéculative en faveur d’un élevage industrialisé à outrance, destructeur d ’ emplois dans l’agriculture, facteur de pollutions et réduisant les animaux au statut d’objet maltraité.

Comme dans beaucoup d ’ autres domaines, le Gouvernement pratique un double langage, qui ne trompera que les naïfs. La mobilisation, avec la Confédération Paysanne et de très nombreuses associations et formations politiques, va se poursuivre.

JJB

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.