Accueil > Infos > FERME DES MILLE VACHES : PETITE VICTOIRE, et la lutte continue...

FERME DES MILLE VACHES : PETITE VICTOIRE, et la lutte continue...

vendredi 18 septembre 2015

Les 9 militants de la Confédération paysanne se sont rendus hier pour écouter le délibéré du procès 1000 vaches en appel.

Les 9 restent condamnés mais avec des peines bien moindres qu’en première instance, en effet les peines de prison avec sursis ont été commuées en amende avec sursis !
Le détail des peines :
Laurent Pinatel : 5000 € avec sursis
Thierry Bonamour : 3000 € avec sursis
Dominique Henry : 3000 € avec sursis
Olivier Lainé : 3000 € avec sursis
Valentin Sic : 1500 € avec sursis
Pierre Alain Prévost : 1500 € avec sursis
De ces 6 là, ceux qui ont refusé de donner leur ADN ont une amende supplémentaire de 300€
Les refus de prélèvement d’ADN (Emmanuel Aze, Elina Bouchet, Morgane Laurent) : coupables mais dispensés de peine
Puis en parcourant l’intégralité du jugement, nous avons lu :

la Cour d’appel retient la culpabilité de chacun dans la mesure où elle écarte l’état de nécessité et qu’elle estime qu’il existe des indices matériels permettant d’établir l’implication de chacun.

Néanmoins pour fixer les peines, elle retient « La Cour entend bien, à l’examen des pièces communiquées, ainsi que des témoignages reçus, que les prévenus ont collectivement agi comme lanceurs d’alerte en présence d’un phénomène qui ne peut qu’interroger au regard de ses conséquences sur le plan environnemental, social ou encore sociétal. A défaut d’être légitime et indépendamment du préjudice bien réel subi par les victimes, cette action revêt un caractère symbolique à laquelle la justice ne peut répondre que par une peine symbolique … ».

Notre message a donc été entendu par le juge. Ce n’est pas une relaxe officielle, et cette condamnation ouvre la voie à des dommages et intérêts au civil, mais la cour reconnait la dérive sociale, environnementale et sociétale du projet des 1000 vaches et reconnait le caractère symbolique de nos actions, nous caractérisant en lanceurs d’alerte !

Cela renforce notre détermination à continuer le combat contre les 1000 vaches, contre les fermes-usines et contre l’industrialisation de l’agriculture en général.

Encore merci à vous tous et à vos organisations pour votre aide et votre soutien lors de ces 2 procès.

La lutte continue !

CONFEDERATION PAYSANNE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.