Accueil > Positions > Hollande appelé à lever l’interdiction sur les manifestations pour le (...)

Hollande appelé à lever l’interdiction sur les manifestations pour le climat

lundi 30 novembre 2015

Une coalition internationale d’ONG, d’associations de la société civile et de personnalités telles que Naomi Klein et Susan George appellent le Président français à lever l’interdiction portant sur les manifestations pendant les négociations de la COP21 à Paris.

Suite aux attaques terroristes de Novembre à Paris, le gouvernement français a décrété l’état d’urgence qui empêche les manifestations sur le sol français. La coalition d’ONG, d’associations et de syndicats en France, la Coalition Climat 21, avait prévu diverses manifestations à Paris, pendant et à la fin des négociations sur le climat, qui sont donc désormais interdites.

Plus de 40 différents groupes et individus venant de pays comme le Brésil, la Belgique, l’Inde, les Etats-Unis, la Corée et le Royaume Uni ont signé la lettre qui alerte le Président Hollande sur le fait que « nous sommes profondément inquiets de la décision du gouvernement d’interdire les mobilisations citoyennes à Paris pendant la COP21. Cette décision va rendre la tâche extrêmement délicate pour les citoyens venus du monde entier de faire faire entendre leurs voix et de créer un espace politique nécessaire pour construire un monde meilleur. Nous pensons que l’interdiction des manifestations porte atteinte à la légitimité du processus de la COP21. »

Nick Dearden, le directeur de « Global Justice Now » [Justice Globale Maintenant], a déclaré :

« Des gens du monde entier convergent vers Paris pour faire entendre leurs revendications face à l’un des défis les plus urgents de notre existence, la menace que représente le changement climatique. Il est fondamental qu’il y ait une forte participation de la société civile pendant les négociations sur le climat et que les dirigeants politiques de la planète soient tenus pour responsables de la manière dont ils s’engagent sur ce problème. »

« Un des objectifs des terroristes qui ont commis les atrocités qu’on a pu voir à Paris est de tenter de perturber et de faire dérailler la façon dont les populations vivent au quotidien. Les autorités françaises ont déclaré que « la vie doit continuer » en ce qui concerne des évènements publics tels que des matchs de football, alors nous appelons le Président Hollande à adopter la même logique en restant ferme par rapport à ces attaques et en permettant aux gens de mettre en œuvre leur droit fondamental à manifester sur des sujets aussi importants que le changement climatique pendant les négociations des Nations Unies. »

Thomas Coutrot, le porte-parole d’Attac France, une des associations qui s’est impliquée dans l’organisation des manifestations à Paris, a déclaré :

« Les autorités françaises utilisent le choc des tueries du 13 novembre pour annuler les manifestations dans tout le pays, même dans de petites villes où la menace terroriste est quasi inexistante. Est-ce qu’ils veulent nous faire taire par rapport aux résultats de la COP21, et son probable échec à répondre efficacement au changement climatique ? Attac et ses partenaires vont se mobiliser fortement pour s’assurer que nos voix seront entendues. »

La lettre a aussi été publiée sous la forme d’une pétition en ligne que le public est invité à signer : http://action.globaljustice.org.uk/ea-action/action?ea.client.id=1784&ea.campaign.id=44875

La lettre et ses signataires

Cher M. Président,

Nous souhaitons exprimer notre compassion avec le peuple français pour les attaques terroristes survenues le week-end dernier. Les attaques barbares contre des civils à Paris, Ankara, Bamako et Beyrouth ces dernières semaines sont les symptômes récents d’une économie mondiale rencontrant de multiples crises.

Une de ces crises est le changement climatique. Comme vous le savez, notre planète est au bord d’une catastrophe environnementale. Les impacts se font sentir partout à un degré plus ou moins élevé. En effet, le conflit en Syrie a été en partie alimenté par des évènements climatiques. Et à moins que l’on ne commence à construire des politiques très différentes, le changement climatique pourrait alimenter, de plus en plus, la guerre, les migrations, la pauvreté et les spoliations.

C’est pourquoi nombre d’entre nous serons à Paris dans les quinze jours prochains, pour exiger des décideurs politiques du monde d’entamer une transformation radicale vers une économie peu émettrice de carbone, avec des financements sérieux pour aider les pays moins industrialisés à construire des sociétés non dépendantes des énergies fossiles. Nous savons que le défi est gigantesque. Les dirigeants politiques ne peuvent pas porter les changements nécessaires sans des mouvements et des mobilisations citoyennes de grande ampleur à mêmes de faire émerger la volonté et les actions politiques nécessaires.

C’est pour cette raison que nous sommes profondément inquiets de la décision de votre gouvernement consistant à interdire les mobilisations citoyennes à Paris pendant la COP21. Cela va rendre la tâche extrêmement difficile aux citoyens venus du monde entier pour faire entendre leurs revendications et ainsi créer l’espace de débats nécessaire pour construire un avenir meilleur. Nous pensons que cela porte atteinte à la légitimité du processus de la COP21

Nous vous demandons solennellement de reconsidérer la décision consistant à interdire les manifestations à Paris. Nous comprenons la nécessité de protéger les citoyens, y compris ceux manifestant contre le changement climatique. Il doit être possible de trouver un moyen sans interdire nos manifestations. Beaucoup d’autres évènements et rassemblements de masse continuent à se tenir à Paris quotidiennement. Nous aimerions aussi nous assurer que la police nous traitera avec dignité et que vous enverrez un message clair pour que nos libertés civiles soient respectées.

La démocratie et la liberté ne doivent pas être suspendus au moment où tout le monde proclame son attachement à la démocratie et à la liberté. Un monde en paix ne peut être construit que sur la base de l’équité, de la solidarité et de la soutenabilité. C’est l’enjeu de Paris de dire cela.

Bien à vous,

Signataires :Naomi Klein, writer
Friends of the Earth International
Avi Lewis, filmmaker
Shalmali Guttal, researcher and writer
Susan George, writer
Global Justice Now, UK
Bolivian Platform on Climate Change
Focus on the Global South
Fondacion Solon, Bolivia
Friends of the Earth, Scotland
Ecologistas en Acción (Spain)
Ekoloji Kolektifi / Ecology Collective Association, Turkey
Iniciativa Construyendo Puentes - Redes de Latinoamerica frente al cambio climatico
Campaign against Climate Change, UK
Bharat Jan Vigyan Jatha, India
Public & Commercial & Service Union, UK
Attac Japan
Transnational Institute
Engajamundo, Brazil
Beyond Copenhagen collective, India
End Ecocide on Earth
Asian Peoples’ Movement on Debt and Development
Our Rivers, Our Life (OROL) – Philippines
Corporate Europe Observatory
IBON International
Philippine Movement for Climate Justice
Friends of the Earth Sweden
Public Advocacy Initiatives for Rights & Values in India (PAIRVI)
Energy and Climate Policy Institute for Just Transition, Korea
UK Tar Sands Network
Sentro ng mga Nagkakaisa at Progresibong Manggagawa (SENTRO), Phillipines
Platform, UK
Sanlakas, Philippines
Planet Defenders, Brazil
DeSmog, UK
Labor/Community Strategy Center, USA
WomanHealth, Phillipines
New Internationalist, UK
Institute for Policy Studies, Climate Policy Program, USA
York Climate Action, UK
Ecological Society of the Philippines
The Otesha Project, UK
GAIA - Global Alliance for Incinerator Alternatives
Povod Institute, Slovenia
Abibiman Foundation, Ghana
Clubs Nations Unies, Senegal
Excellent World Foundation, Nigeria
Swedish Antinuclear Movement
GCAP, Action/2015
Ageing Nepal
Global Call to Action Against Poverty, Burundi
Burundi Child Rights Coalition (BCRC)
Union de Jeunes pour la Paix et le Développement (UJPD/asbl)
SÜDWIND, Austria
Association for Promotion Sustainable Development, India
The Network of African Youths for Development (NAYD)
Somos el Presente, Peru
Alliance Contre la Pauvreté/GCAP Mali
Youth partnership for Peace and Development, Sierra Leone
Pakistan Development Alliance
Global Call to Action Against Poverty (GCAP)
Climate & Sustainable Development Network of Nigeria (CSDevNet)
Freshwater Action Network. FAN. Geneve
Red Centroamericana de Acción del Agua. Central America
Asociación Regional Centroamericana por el Agua y el Ambiente (ARCA)
Youth Association for Development (YAD), Pakistan
Norway Social Forum
Asia Pacific Forum on Women, Law and Development (APWLD)
Freshwater Action Network, Mexico
Coletivo Bahia 21, Brazil
Hagancatwright Organisation, Germany
PAPDA, Haiti

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.