Accueil > Positions > NUIT DEBOUT !

NUIT DEBOUT !

jeudi 7 avril 2016

Nous sommes là par ce que nous voulons pouvoir décider de nos vies.
Mais qu’avons/-/nous comme espace de liberté ?
Presque rien, et cet espace se réduit de loi en loi.

Et bien nous sommes là par ce que, justement, nous refusons le nouveau code du travail que l’on veut nous imposer.
Ce code qui ne bénéficierait qu’aux institutions qui nous exploitent et ne voient en nous que des producteurs qui coutent trop chers et des consommateurs qui ne consomment pas assez.

Non ! ce n’est pas votre code que nous voulons mais un code qui nous reconnaîtra[it] le droit de gérer [notre] /nos productions et nos activités/, un code qui nous reconnaîtra[it] le droit de nous organiser [pour le profit de] /d’une façon qui bénéficie vraiment à/ la communauté.

Nous [devrions] /pourrions/ collectivement travailler beaucoup moins et bien mieux vivre si on arrêtait de faire de nous des personnes toujours dans la compétition et la concurrence.

Regardez ! les dégâts du productivisme s’accumulent dangereusement, notre dignité est bafouée, on cherche à nous fliquer en permanence, la culture est étouffée, la planète est pillée.

Oui ! la montée des eaux glacées du calcul égoïste et le réchauffement climatique ont la même origine : le profit immédiat de quelques uns.

Profit ! Consommation !
Ce n’est pas notre idée du bonheur de vivre.
Notre bonheur de vivre se joue un peu ici même.

Il est temps de partager nos problèmes et nos luttes, d’entrevoir leur convergence.
Il est temps de nous unir, partout, pour tenir la rue et créer des espaces de débat.
Il est temps de montrer notre détermination et d’affirmer nos solidarités.

Il est temps d’imaginer un autre monde et de le construire : vive NUIT DEBOUT !

Anne

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.