Accueil > Infos > Non au CETA le 15 février à Strasbourg !

Non au CETA le 15 février à Strasbourg !

vendredi 3 février 2017

Au moment du vote du CETA le 15 février, et indépendamment de son résultat, nous serons des milliers à affluer vers Strasbourg pour faire entendre nos revendications : « Pour la justice sociale et climatique, non au traité des multinationales ! »

Les mouvements européens se retrouveront dès le mardi 14 février au soir pour une grande soirée festive, à partir de 19 h 30 au Molodoï à Strasbourg (19 rue du Ban-de-la-Roche), en compagnie d’ eurodéputé⋅e⋅s opposé⋅e⋅s au CETA et des mouvements venus de toute l’Europe. Le lendemain à 10 h 30 s’élancera une grande manifestation, pour aller faire entendre nos voix face au Parlement européen. L’après-midi à partir de 14 h se tiendra une assemblée des mouvements européens pour continuer à renforcer notre réseau et exiger un commerce au service des peuples et de la planète et non pour le profit d’une poignée de multinationales.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau fera le déplacement pour l’occasion et, avec les défenseurs européens du CETA, il tentera à nouveau de le faire passer pour un accord progressiste. Nous ne les laisserons pas avoir le dernier mot !

Des bus au départ de Paris sont organisés. Pour s’inscrire rendez-vous sur la page du collectif (tarif à prix libre).

Aidez-nous à convaincre les derniers euro-député⋅e⋅s hésitant⋅e⋅s !

Grâce à la mobilisation de ces dernières semaines des dizaines de députés européens ont basculé dans le camp du « non ». En France, les eurodéputés du Parti socialiste viennent d’annoncer qu’ils ne voteraient pas le CETA, rejoignant ainsi les parlementaires du Front de gauche et d’Europe Écologie Les Verts.

Nous devons désormais concentrer nos forces pour faire basculer les eurodéputés centristes en leur expliquant les conséquences désastreuses du CETA. Aidez-nous à convaincre Marielle de Sarnez, Jean-Marie Cavada, Robert Rochefort, Dominique Riquet et Nathalie Griesbeck en les interpellant par téléphone, courriel ou via les réseaux sociaux (cliquez sur les liens ci-dessus pour obtenir toutes leurs coordonnées). En poursuivant notre mobilisation, nous pouvons faire en sorte que la France dise non au CETA le 15 février à Strasbourg !

Avec plus de 100 événements en Europe et 60 événements en France, pour une mobilisation organisée en 1 mois, la mobilisation contre le CETA (l’accord commercial UE-Canada) ne montre aucun signe d’essoufflement : la vague monte jusqu’au bout dans cette dernière ligne droite après trois ans de campagne.

Sans surprise, la commission Commerce International, valide le CETA
C’était la dernière étape avant le vote en plénière du CETA. La commission Commerce international, largement composé de fervents défenseurs du libre-échange, a validé le CETA sous sa forme actuelle. Toutefois, il s’en est fallu de peu, par 15 voix contre 25 le CETA a été approuvé. Fait remarquable, Marielle De Sarnez, euro-députée du MoDem s’est abstenue lors de ce vote. Cela prouve l’inquiétude que véhicule cet accord et les doutes que connaissent les euro-député⋅e⋅s. Continuez à l’interpeller pour la féliciter de ne pas avoir voté pour le CETA et invitez là à passer le pas et à voter contre au moment du vote en séance plénière.

Les deux eurodéputé⋅e⋅s français⋅e⋅s à avoir voté pour le CETA en commission Commerce international sont Franck Proust et Tokia Saïfi.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.