Accueil > Infos > APPEL DE FRANCOIS RUFFIN POUR UNE GRANDE MARCHE SOLIDAIRE ANTI-MACRON LE 5 (...)

APPEL DE FRANCOIS RUFFIN POUR UNE GRANDE MARCHE SOLIDAIRE ANTI-MACRON LE 5 MAI

jeudi 5 avril 2018

Soirée lancée par François Ruffin le mercredi 4 avril à la Bourse du travail de Paris :

Voici quelques éléments d’infos et des appréciations sur l’initiative F. Ruffin et F. Lordon

- Grande affluence, peut-être 1000 personnes (impossible d’entrer dès 18h30 pour réunion à 19h). 500 à l’intérieur, autant à l’extérieur. Tout cela en quelques jours par FB. Public Nuit Debout il me semble, mais aussi luttes en cours.

- Initiative Ruffin-Lordon, mais visiblement coordonnée avec : SNJ CGT (secrétaire général présent), la CGT Cheminots gare de Lyon, SUD Rail, Jolie Môme, l’équipe Fakir, etc …

- Invitations à la ronde de « personnalités » et surtout de syndicalistes des luttes récentes : Cheminots, EHPAD, hôpitaux, Holliday Inn, VPC Uber, Greenpeace, SUD PTT 92, Carrefour, étudiants. Porte-parole national de Solidaires présent (sans prise de parole).

- Pas de « politiques » explicites (sauf Ruffin !).

- Direction confédérale CGT consultée aussi selon certaines infos (surement d’autres syndicats aussi). En gros : pas contre, mais pas impliquée, une sorte de « bienveillance interrogative ».

- Succession de témoignages des luttes, en commençant par les syndicats de cheminots. Ambiance enthousiaste, de type Nuit Debout au début. Musique : « La fanfare invisible ».

- Thématique générale : les cheminots portent l’intérêt général. Défendre tous les services publics. Tout le monde a droit à un statut , contre l’offensive générale, débordement général ».

- Discours Ruffin : s’appuyer sur toutes les initiatives et toutes les dates déjà en cours. Adresser un « message au pays ». Proposition d’une date pour une manifestation nationale à Paris, mobilisant toute la société. Avril : problème vacances. Mai : seule date possible le 5 mai. Demander à tous les syndicats, associations, forces politiques, de se prononcer. Il faut l’unité. Donc proposition le 5 mai, mais d’ici là s’appuyer sur tout ce qui est prévu : une date le 14 avril à Marseille, et la date CGT du 19 avril. Faire partout des « comités du 5 mai ». Quel nom donner ? Ruffin est pour : FaireSaFeteAMacron. Lordon : Débordement général. Proposition : les deux !

- Intervention Jolie Môme : faire du 19 avril une date relai. Donc le soir du 19 : initiatives dans les gares ou autres lieux. Bon clin d’œil à la CGT.

- Et après le 5 mai on fait quoi ? le 5 est un point de départ. On verra.

- Vote à main levée pour le 5 mai : écrasant. Quelques personnes disent : un peu tard.

- Outils de Communication :

- Tweeter : @LaFeteaMacron

- https://www.facebook.com/lafeteamacron

Appréciation personnelle : c’est plutôt un bon cadre, ancré dans le ou les mouvements et les syndicats (cheminots notamment, même si pas les fédérations), pour lancer cette « marche ». La base de départ est sociale+ citoyenne. Evidemment, la réussite implique la persistance de la dynamique de la grève cheminots.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.