Accueil > Infos > VAGUE POPULAIRE A PARIS COMPTE RENDU

VAGUE POPULAIRE A PARIS COMPTE RENDU

samedi 26 mai 2018

Le défilé de la "marée populaire" a duré près de deux heures.
A mi parcours le cortège rassemblait près de 45.000 personnes.
Premier constat majeur : la multiplication des "cortèges de tête".
Trois cortèges se sont ainsi succédés.
Pendant 35 minutes, un cortège paisible, assez intergénérationnel sans mots d ’ordre et presque sans autocollants ou badges. Peu dense il devait regrouper 5 à 6.000 personnes.
Ensuite un cortège des radicalités, en tête justice pur Adama puis les facs et lycées en lutte, le soutien au peuple Palestinien, des collectifs de sans-papiers, des secteurs proches du Front Social, un groupe compact de 2 ou 300 jeunes gens cagoulés et de noir vétuEs. Quelques drapeaux libertaires, NPA, ou syndicaux quelques pancartes FI, mais en fait peu de signes d’appartenance. Ce cortège regroupait sans doute 4 à 5000 personnes.
Enfin l’espace indépendant du cortège commun, pendant un quart d’heure avec un char, de la musique et 3 ou 4.000 personnes. Au total les trois cortèges de tête représentaient plus du tiers de l’effectif total.
Suivaient un petit cortège associatif avec ATTAC puis les syndicats. Solidaires a sans doute pâti de l’évasion vers les cortèges de tête car le syndicat ne regroupait que quelques centaines de personnes.Les nostalgiques auront apprécié que le DJ ait régalé la foule de quelques standards remontant parfois jusqu’aux années 60
La CGT a mobilisés plus de 10.000 manifestantEs, la FSU quelques centaines .
Venaient ensuite les partis.
Le PCF a mobilisé de 2.500 à 3.000 personnes dans un cortège fortement structuré, très identitaire, animé en live par un orchestre de très bon niveau (dans le style Gipsy kings souvent...) La FI a fait a peu près jeu égal avec un cortège plus inclusif donc hétérogene (vu un drapeau d ’AL !) Deux curiosités de ce cortège. Une ligne de SO de tête totalement POI (et identifiée comme telle) et en fin un petit groupe antispéciste .
Première apparition significative de Générations avec environ 4 ou 500 personnes, une tête de cortège jeunes se risquant à quelques moments de course... Un petit cortège d’EELV, puis les malheureuses organisations reléguées par le tirage au sort en fin de manif. 100 à 150 avec le NPA, un petit cortège d’Ensemble identifié par une trentaine de drapeaux et une banderole, une ligne d’AL, le PCRF et un petit cortège de LO
Une mobilisation politco-sociale qui s’enracine, sans menacer encore Macron et les siens.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.