Accueil > Infos > MANIFESTATIONS SAMEDI 12 JANVIER A PARIS

MANIFESTATIONS SAMEDI 12 JANVIER A PARIS

dimanche 13 janvier 2019

1/ manif internationale « Justice pour Sakine, Rojbîn et Leyla », militantes kurdes assassinées à Paris en 2013
plusieurs milliers de personnes, Ensemble, PG, NPA, AL, PCF représentés par des délégations avec drapeaux
2/ déambulation-manif Gilets Jaunes
nous avons rejoint en début d’apres-midi un cortège de plusieurs milliers de personnes dans le centre de Paris, après 3 km, blocage au niveau de l’Arc de Triomphe, les arrivantEs croisant une partie des manifestantEs refluant.
Les forces de police ont exercé une pression forte, mais à ce stade sans violence, ayant abouti à bloquer plusieurs centaines de manifestantEs près de l’Arc de Triomphe en refoulant les autres par des rues latérales. Plusieurs centaines de GJ avaient pu accéder aux Champs Elysees vers 15h30.
Pas de slogans mais des bombages de tonalité anticapitaliste vigoureuse ("brule ta banque !") voire hostiles au Président ("à mort Macron !")
des compte-rendus moins parcellaires devraient suivre

jj

Echos de la manif :
Massive, déterminée et surtout a considérablement gonflé entre Bercy et l’Etoile.
Des marques de structurations : semblant de service d’ordre qui regroupe aussi bien des anciens militaires azymutés que des GJ de la première heure. Un parcours suivi.
La présence du NPA (faible) avec une banderole et 3 drapeaux a été la seule présence explicite d’un parti. Il a été parfaitement toléré.
La fanfares et les AA…ont aussi structuré ce que j’appellerai un pôle gauche (1/4 de la manif).
Il y a encore la présence des fachos plus visibles à la fin mais faible numériquement (je dirai 10% au regard ds signes extérieures de fachoterie).
Les slogans : ceux porteur de revendications sociales, un peu moins de RIC cette fois mais toujours présent largement, des slogans pour la libération du boxeur (et l’arrestation de Benala) et quelques uns beauf, homophobes, machistes
La gestion de la fin a permis aux flics de montrer qu’ils avaient repris la main.
Petit commentaire : ce niveau de mobilisation va booster les Giltes Jaunes et donne peu de marge à Macron. De notre camps il manque une perspective.

Jean

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.