Accueil > Infos > BONNES NOUVELLES POUR LES RICHES !

BONNES NOUVELLES POUR LES RICHES !

mercredi 16 janvier 2019

Pour mener le débat grand ou petits sur la répartition des richesses, quelques infos

Que des bonnes nouvelles pour les actionnaires ( après l’annonce des dividendes) :
- Bernard Arnaud et sa famille garde la première place des actionnaires du CAC40
- dans les 10 premiers actionnaires du CAC40 3 familles (Betancourt et Pinault en +) totalisent 7,6 des actions soit pluDans ce temps de confusion idéologique sur l’impôt, les grands médias sèment la confusion. le ras-le-bol fiscal est une arme pour les trsè riches qui leur permet de rallier derrière eux ceux là mêmes qui se battent contre les injustices.s que les 3 groupes américains qui sont dans le Top 10 des actionnaires ou les groupes français nominés (Natexis des Bnaques Populaires et Amundi du Crédit agricole
- une déception toutefois : Une quatrième richissime famille du monde du luxe ne devrait faire son entrée dans le top 10 que l’an prochain : les Dumas, qui contrôlent 66% d’Hermès,
- si l’on prend le SBF120 (40 actions du CAC 40 et de 80 valeurs des premier et second marchés cotés à Paris) la part des familles augmentent encore 13,7% et même à 20,3% si l’on exclut celles du CAC 40
- la baisse du nombre d’actionnaires cette année ( mais il faut se méfier car nombre d’entre eux ne sont pas publiés) passant de 5,3% fin 2016 à 4,6% fin 2017 (à comparer à 9,4 % en 2012). avec une consolation : la flat tax (le prélèvement forfaitaire unique à 30% sur le capital) pourrait en 2019 avoir un effet positif "l’obstacle de l’imposition punitive de la détention en direct des actions ayant disparu", (dixit le dirigeant d’euronext)
- enfin une bonne nouvelle pour les familles : la part de l’Etat recule ( 2.7% contre 6% en 2012) ce qui signifie que les biens publics passent entre leurs mains

Ce ne sont plus les 200 familles de capitalistes de 1936 mais si l’on fait le compte des 200 entreprises cotés en bourse et de celles qui ne le sont pas et sont possédées par des familles, on n’est pas loin. Il faut aussi y ajouter ceux qui investisse via des gérants sans actions directes et les actionnaires de moins de 5% qui ne sont pas recensés par l’AMF : on de doit pas être loin de 0,1% qui a bénéficié de la baisse des impôts

voir https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/qui-controle-le-cac-40-arnault-l-etat-bettencourt-et-les-gerants-d-actifs-803785.html

Dans ce temps de confusion idéologique sur l’impôt, les grands médias sèment la confusion. le ras-le-bol fiscal est une arme pour les très riches qui leur permet de rallier derrière eux ceux là mêmes qui se battent contre les injustices.sur le ras le bol fiscal voir

https://www.inegalites.fr/Ras-le-bol-fiscal-info-ou-intox?fbclid=IwAR0oNKSJHk7bmctXn89dzolWZXUIeeIKFoFOJNHN8s4IGilivgHwQPSXDSg

Bonnes lectures
Etienne

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.