Accueil > Infos > COMPTE RENDU MANIFESTATION RETRAITES PARIS 17 DECEMBRE

COMPTE RENDU MANIFESTATION RETRAITES PARIS 17 DECEMBRE

mardi 17 décembre 2019

Comptage pres de la place de la Bastille (premier tiers du parcours)
Le cortège passe pendant 2h50 plus de 85.000 personnes
Le trait le plus marquant est l’importance du premier cortège (à ce niveau on ne peut plus parler de "cortège de tête")
Ce cortège est précédé et parfois accompagné par un fort dispositif policier. Il défile pendant 1h20 sur la chaussée mais aussi sur les deux larges trottoirs. Sans doute plus de 35.000 personnes, et le cortege enfle encore ensuite. n cortège de tous les secteurs combattifs, RATP, SNCF, cortèges d’établissements scolaires, des jeunes en nombre quelques unEs scandant des slogans anticapitalistes, des drapeaux et chasubles CGT et Solidaires des salariéEs du nettoyage, des Gilets Jaunes, le secteurs culturel (Théâtre du Soleil, Opéra de Paris dont les choeurs avaient offert en prélude un florilège de Verdi à Bizet, Radio France), bref une foule compacte et déterminée. Le succès des autocollants politiquement "carrés" de L.O. en, témoigne à sa façon. comme les slogans largement repris.
Suivent, plus classiques (exception faite de Solidaires), les cortèges syndicaux
Forte mobilisation de la FSU, nombreux collectifs de greve et nombreux drapeaux, plus de 10.000 personnes, FO ensuite avec environ 4.000 manifestantEs, hélas une sono lance des mots d’ordres homophobes contre Macron, repris avec entrain par un bout du cortège, Solidaires avec aussi 4.000 personnes et l’on retrouve la détermination du premier cortege ; la CGT défile pendant 45 minutes, 20.000 personnes environ (dont les amiEs du chat noir de la CNT), un petit cortège CFE CGC, ensuite les autres syndicats un, millier avec l’UNSA, un peu plus du double avec la CFDT (mais il est vrai que ces cortèges avaient patienté longtemps, sous la pluie parfois. Le cortège CFDT est atone à l’exception d’un cortège ferroviaire plus bruyant et, à la fin, de 200 militantEs regroupés avec la métallurgie scandant des slogans plus combattifs.
JJB

un forte manifestation qui ne change pas pour autant la donne de manière décisive
avec deux questions en suspens
commet tenir une greve reconductible dans la durée sans élargissement ?
quelles éventuelles concessions du pouvoir à CFDT/UNSA ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.